Ouverture du diaphragme et profondeur de champ

Pourquoi changer l’ouverture?

En effet, pourquoi ne pas mettre l’ouverture à son maximum et ne plus se préoccuper de ce réglage? Et bien la raison est fort simple: l’ouverture affecte la profondeur de champ!

  • Plus l’ouverture est grande, plus la profondeur de champ est petite
  • Plus l’ouverture est petite, plus la profondeur de champ est grande

L’ouverture du diaphragme

L’ouverture en photographie correspond à la taille de l’ouverture du diaphragme de l’objectif: plus le diaphragme est ouvert, plus le diaphragme laissera passer de la lumière.

Il est représenté par un « ƒ » sur une valeur x, par exemple: f/2.8 bien qu’il soit souvent représenté tout simplement comme f2.8 alors que sur l’objectif, on va plutôt voir 1:2.8

Vous devez vous rappeler que plus la valeur est petite, plus le diaphragme est ouvert. Donc f2.8 est beaucoup plus ouvert et laisse passer plus de lumière que f16.

Les objectifs ont une plage d’ouverture limitée et n’ouvrent pas tous à la même valeur:

  • Les modèles d’entrée de gamme ouvrent généralement entre f/3.5 et f/5.6
  • Les modèles de meilleure qualité vont ouvrir à une plus grande valeur comme f/2.8 ou même f/1

Le saviez-vous? La lettre ƒ utilisée pour indiquer la valeur d’ouverture s’appel un F hameçon. Comme il est parfois difficile à reproduire, nous utilisons la lettre f ou f italique pour parler de l’ouverture de diaphragme.

Quelques exemples

  • Le Canon EF-S 18-55mm f/3.5-5.6 IS STM et le Nikon AF-S DX NIKKOR 18-55MM f/3.5-5.6G VR II ont leur plus grande ouverture à f/3.5 lorsqu’ils sont à 18mm, à f/5.6 lorsqu’ils sont zoomés à 55mm et leur plus petite ouverture se situe à f/22-36
  • Le Nikon AF-S 24-70mm f/2.8G IF-ED et Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM ouvrent encore plus grand à f/2.8 et ce, qu’importe la longueur focale (24mm, 50mm, 70mm) et ferment jusqu’à f/22
  • Le Nikon AF-S 50mm f/1.4G et Canon EF 50mm f/1.4 USM ne sont pas des zooms (donc la longueur focale est fixe à 50mm) peuvent ouvrir encore plus grand à f/1.4

Qu’est-ce que la profondeur de champ?

La profondeur de champ, ou PDC, correspond à la partie nette de l’image. En effet, il est possible de ne pas vouloir la photo entièrement nette pour des raisons esthétiques.

Par exemple, pour un portrait ou des fleurs, je veux rendre le fond flou pour mettre en valeur notre sujet. Inversement, dans le cas d’une photo d’un paysage, je veux avoir le maximum de netteté possible pour montrer le paysage dans son ensemble avec tous ses détails.

Iguane du Mexique

Iguane du Mexique – faible PDC

Brume matinale d’automne

Brume matinale d’automne – grande PDC

Dans la photo de mon iguane que j’ai photographié au Mexique, vous distinguerez à peine le sol et les cailloux de l’arrière-plan. La profondeur de champ est petite car l’ouverture était grande (f/5.6). Inversement, dans la photo de paysage de la Brume matinale d’automne que j’ai fait a St-Donat, j’ai fermé le diaphragme à f/11. Cela m’a permit d’obtenir une plus grande zone de netteté afin d’y inclure les îles, montagnes et arbres.

Comme la profondeur de champ est un choix plutôt esthétique, donc personnel, il convient au photographe de déterminer lui-même ce qu’il préfère mettre en valeur. Exprimez-vous!

Quand changer l’ouverture?

  • Lorsque vous voulez mettre en valeur un sujet et flouter son arrière-plan (ou l’avant-plan), donc vous ouvrez le diaphragme en descendant les valeurs f. Ainsi, f/4 est plus ouvert que f/16.
  • Lorsque vous voulez rendre entièrement nette une scène comme un paysage, donc vous fermez le diaphragme en augmentant les valeurs f. Donc en règle générale, f/8 à f/16 sont beaucoup mieux que f/4 pour le paysage.
  • Lorsque l’appareil rend une partie du sujet floue contre votre gré et que vous désirez avoir le plein contrôle de ce qui doit être net ou flou.

Changer l’ouverture

Pour changer l’ouverture sur votre appareil, vous devez passer en mode semi-automatique avec priorité à l’ouverture. Chez Canon, régler la molette de sélection des modes sur « Av » chez Nikon, régler le sélecteur de mode à « A ».

Ensuite, utilisez la molette de commande (Nikon) ou molette principale (Canon) pour augmenter ou réduire l’ouverture. Vous avez ainsi le contrôle de l’ouverture, l’appareil gèrera automatiquement la valeur ISO et la vitesse d’exposition.

Que signifie « A » chez Nikon et « Av » chez Canon? En anglais, ouverture se dit « Aperture » et chez Canon, ils ont ajouté un « v » pour « Aperture Value » donc valeur d’ouverture.

Vous pouvez également contrôler l’ouverture en mode entièrement manuel « M ». Référez-vous au manuel de l’appareil pour plus d’information.

Rappel

Tel que je vous l’avais présenté dans l’ABC de l’Exposition, un coup de molette sur la plupart des appareils correspond à 1/3 de cran. Donc pour passer de f/4 et fermer jusqu’à f/8, vous devrez donner 6 coups de mollettes (f/4.5 — f/5 – f/5.6 – f/6.3 — f/7.1 – f/8)

Voici les ouvertures les plus communes:

Ouverture f/1 f/1.4 f/2 f/2.8 f/4 f/5.6 f/8 f/11 f/16 f/22

En conclusion

  • L’ouverture du diaphragme se contrôle en mode A sur Nikon ou Av sur Canon ou en mode manuel M et utilise un nombre « ƒ » comme valeur
  • Un petit nombre sigifie une grande ouverture
    • Plus il y a de la lumière qui pénètre dans l’appareil
    • Plus la profondeur de champ est petite (arrière-plan ou premier plan flou)
    • Trop ouvrir le diaphragme surexposera l’image, il faudra baisser les ISO et/ou augmenter la vitesse pour compenser
    • Exemple: f/2
  • Un grand nombre sigifie une petite ouverture
    • Moins il y a de la lumière qui pénètre dans l’appareil
    • Plus la profondeur de champ est grande (image nette en très grande partie)
    • Trop fermer le diaphragme sous-exposera l’image, il faudra monter les ISO et/ou diminuer la vitesse pour compenser
    • Exemple: f/16
  • Enfin, pour la profondeur de champ, il y a un truc facile à retenir: petit ouverture = petite profondeur de champ

Conseils: Pour des raisons que j’expliquerai dans un article futur, évitez de fermer à plus de f/11 car une perte de netteté s’en suivra, causée par la diffraction, un phénomène physique qui va limiter la netteté des photos en petites ouvertures (f/16, f/22, etc.)

Petit exercice

  1. Identifier sur votre objectif son ouverture maximale, souvent représentée ainsi 1:2.8, 1:4 ou bien 1:3.5-5.6
  2. Sélectionnez le mode priorité à l’ouverture (A/Av) puis avec la molette de contrôle, prenez des photos a f/3.5, f/4, f/5.6, f/8 et f/11 d’un sujet avec un arrière-plan. Observez la valeur ISO et la Vitesse qui changent plus vous fermez le diaphragme.

Avez-vous fait l’exercice? Avez-vous remarqué des changements dans la profondeur de champ?

Vous avez aimez cet article? Partagez-le!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire