Qu’est-ce que le format RAW?

Un fichier RAW, équivalent du mot « brut » en français, signifie que votre image correspond aux données brutes émises par le capteur de votre appareil et converties en données numériques. Ces données se retrouvent sur votre carte mémoire telles quelles sans faire l’objet de traitement.

Inversement, une image JPEG a été traitée, manipulée puis compressée, soit par l’appareil photo si vous photographiez directement en JPEG soit par un logiciel de traitement d’image.

Ne fais pas RAW qui veut…

Les petits appareils compacts d’entrée de gamme ne permettent pas de produire des images RAW. C’est un élément important à considérer lors de l’achat d’un nouvel appareil si vous désirez vous investir plus sérieusement à la photo. Optez toujours pour un boîtier qui permet de faire des images RAW.

Sélection du format RAW - crédit Canon.ca

Sélection du format RAW – crédit Canon.ca

Comparaison JPEG et RAW

Lorsque vous photographiez en JPEG, votre appareil applique automatiquement des traitements sur le contraste, la luminosité, la saturation, la balance des couleurs, la netteté et plus encore. Vous pouvez toujours lui dicter quelques exigences sur la balance des blancs ou le style, mais vous serez très limité.

Photo JPEG directement de l'appareil

Photo JPEG directement de l’appareil

Cependant, le format RAW, format le plus utilisé par les photographes professionnels, permet d’effectuer tous ces traitements en postproduction avec un logiciel de développement et de traitement de photo donnant ainsi au photographe une très grande latitude sur de multiples réglages.

Photo RAW après post-traitement

Photo RAW après post-traitement

RAW versus JPEG

Voici un comparatif des principaux avantages et inconvénients des deux formats d’image:

  • JPEG – fichier traité et compressé
    • Petit fichier: plus de photos sur une carte mémoire ou un disque dur
    • Universel: peut être lu par toutes les applications et tous les périphériques
    • Prêt à l’emploi: peut immédiatement être publié sur Facebook, inséré dans un document Word, envoyé par courriel, imprimé sur une imprimante, etc.
    • Rapidité: format très rapide pour la rafale
    • Compression: s’accompagne d’une perte de données considérables (pixellisation, c’est-à-dire beaucoup de petits carrés créer par la compression)
    • Post-traitement limité: le format ne permet que très peu de traitement, l’appareil ayant déjà imposé une partie des réglages sur le rendu de l’image
  • RAW – fichier original non traité et non compressé
    • Données considérables: information numérique complète de l’image directement du capteur
    • Large champ chromatique: toutes les valeurs tonales incluses
    • Édition et traitement facile: peut être modifier à volonté pour un vaste de choix de rendu final
    • Lenteur: sature rapidement la mémoire cache de l’appareil en mode rafale
    • Inutilisable en format brut: dois absolument être post-traité avant d’être distribué ou utilisé
    • Fichier énorme: la taille peut varier du double ou triple du format JPEG
    • Logiciel propriétaire: peu de logiciels peuvent lire ce format d’image

Taille des fichiers JPEG et RAW

Voici quelques exemples comparatifs des tailles maximales (sans compression) de fichiers d’image chez SONY, NIKON et CANON pour des appareils plein format (capteur 24×36):

  • CANON 5D MARK IV (30 millions de pixels)
    • JPEG: 8,8 Mo
    • RAW: 36,8 Mo
  • NIKON D850 (45,7 millions de pixels)
    • JPEG: 22 Mo
    • RAW: 41,5 Mo
  • SONY a7RII (45,7 millions de pixels)
    • JPEG: 28 Mo
    • RAW: 42 Mo

Extensions de fichiers RAW

  • L’extension d’un fichier JPEG est universelle et s’écrit « .jpg » en version courte (8.3) ou « .jpeg » en version longue
  • L’extension d’un fichier RAW n’est pas universelle et chaque fabricant possède leur propre extension
  • Voici quelques exemples d’extension de fichiers RAW:
    • Adobe = .dng
    • Canon = .crw et .cr2
    • Nikon = .nef ou .nrw
    • Olympus = .orf
    • Pentax = .ptx ou .pef
    • Fuji = .raf
    • Panasonic = .rw2
    • Samsung = .srw
    • Sigma = .x3f

Un mot sur le format DNG d’Adobe

Les développeurs d’Adobe, éditeur de Photoshop et Lightroom, ont créé un format universel et ouvert de fichier RAW: le DNG (.dng)

Malheureusement, seuls quelques fabricants (Hasselblad, Leica, Ricoh, Pentax et Samsung) proposent nativement ce format dans leur appareil. Vous pouvez cependant convertir vos fichiers RAW en DNG assez facilement.

Traitement d’un fichier RAW

À la base, un fichier RAW doit être développé dans le logiciel fourni par le fabricant de l’appareil. Cependant, plusieurs logiciels tiers peuvent lire les formats RAW. Parmi eux, vous retrouverez Adobe Lightroom (payant), Adobe Photoshop (payant) ou RawTherapee (gratuit).

Fichier RAW sous Adobe Lightroom

Édition d’un fichier RAW sous Adobe Lightroom

Fichier RAW sous Canon Digital Photo Professional 4

Édition d’un fichier RAW sous Canon Digital Photo Professional 4

Conclusion sur les RAW et les JPEG

En fait, les deux formats excellent chacun dans leur domaine respectif. Cependant, la meilleure solution consiste à prendre les photos en format RAW puis les exporter en format JPEG pour les distribuer ou les publier. L’image RAW vous donnera donc toute la latitude nécessaire au développement de votre photo alors que le format JPEG vous permettra une portabilité et une compatibilité universelle.

Le saviez-vous?

La plupart des appareils photo permettent également la prise de photo simultanée en RAW et en JPEG. Bien que cette méthode accapare beaucoup d’espace sur une carte mémoire, c’est un bon moyen de conserver des fichiers RAW à développer plus tard tout en ayant sous la main des fichiers JPEG prêt à être utilisé.

Petit exercice

Assurez-vous que votre appareil supporte le format RAW. Référez-vous à votre manuel pour plus d’information.

  1. Configurez votre appareil en mode programme (P);
  2. Sélectionnez le mode JPEG;
  3. Prenez une photo d’un sujet quelconque;
  4. Sélectionnez le mode RAW;
  5. Reprenez une photo du même sujet;
  6. Téléchargez les deux fichiers dans votre ordinateur;
  7. Ouvrez chaque image dans votre logiciel de traitement d’image préféré – Si ce dernier ne supporte pas le format RAW, utilisez le logiciel du fabricant de votre appareil, généralement il est inclus gratuitement dans la boîte lors de l’achat ou disponible en téléchargement sur Internet.

Quelles différences remarquez-vous entre les deux images? Sont-elles identiques? Pouvez-vous effectuer les mêmes réglages?

Vous avez aimez cet article? Partagez-le!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire