L’ABC de l’exposition

L’exposition, c’est quoi?

Disons simplement que l’exposition, c’est la quantité de lumière que vous faîtes entrer dans l’appareil pour saisir votre image. La lumière qui pénètre dans l’appareil se rend jusqu’au capteur qui transfert en signaux électrique et en informations numériques la lumière qu’il perçoit. Il a trois manières de contrôler la lumière sur un capteur d’une caméra:

  • En diminuant ou en augmentant la sensibilité du capteur;
  • En exposant plus ou moins longtemps le capteur à la lumière (vitesse);
  • En ouvrant plus grand l’ouverture de l’objectif (diaphragme).

Évidemment, vous pouvez prendre le contrôle de ces trois paramètres pour gérer l’exposition de votre image.

Sous-exposer et surexposer une photo

Une photo peut parfois être sous-exposée (sombre) ou surexposée (trop lumineuse). Comme ce choix appartient au photographe de bien exposer, de surexposer ou de sous-exposer pour des raisons esthétiques, il reste que les intentions du photographes doivent être claires et non pas démontrer un certain manque de connaissance et/ou de négligence.

Voici un exemple d’une photo prise au Parc du Mont-Tremblant:

Le contrôle de l’exposition

L’exposition se contrôle avec trois paramètres: ISO, Ouverture et Vitesse.

  • La sensibilité de votre capteur (ISO): plus le capteur est sensible, plus il captera de la lumière. Cette sensibilité se mesure en valeurs normalisées ISO. Exemple: ISO 100
  • L’ouverture du diaphragme (Ouverture): plus le diaphragme est ouvert grand, plus il laissera passer de la lumière. Il est représenté par un « f » sur une valeur. Exemple: f/4
  • La vitesse d’ouverture (Vitesse): plus longtemps les « rideaux » resteront ouverts, plus la lumière entrera. Elle se mesure en secondes. Exemple: 1/125 équivaut à 125e de seconde ou bien 0.008 secondes.

Dans les prochains articles, je vous expliquerai plus en détails chaque réglage et leur impact sur l’image car chacun joue aussi un autre rôle dans le résultat final de votre photo.

La relation entre l’ouverture, la vitesse et l’ISO

Triangle de l'exposition

Je trouve qu’on représente trop souvent la relation de l’exposition par un triangle avec à chaque côté ou extrémité l’un des paramètres, c’est-à-dire Ouverture, Vitesse et ISO. Personnellement, je trouve qu’il s’agit plus d’une formule du genre « a + b + c » qu’on pourrait représenter ainsi:

OUVERTURE + VITESSE + ISO = EXPOSITION

L'exposition = ISO + Vitesse + Ouverture

Ainsi, chaque réglage peut être modifié individuellement afin de modifier la quantité de lumière qui entre dans l’appareil. Comme par exemple, je peux simultanément augmenter l’ISO, diminuer ma vitesse et ouvrir à moitié mon diaphragme ou simplement modifié l’un d’eux. Le but est de trouver un équilibre afin d’exposer l’image correctement (très subjectif!).

Les crans ou les « stops »

Le passage à la valeur suivante pour l’ouverture, la vitesse ou l’ISO s’appelle un « cran » ou « stop » en anglais. Le tableau suivant vous montre quelques crans parmi les plus communs:

ISO 50 100 200 400 800 1600 3200 6400 12800
Vitesse (secondes) 1/2000 1/1000 1/500 1/250 1/125 1/60 1/30 1/15 1/8
Ouverture f/1 f/1.4 f/2 f/2.8 f/4 f/5.6 f/8 f/11 f/16

Dois-je apprendre le tableau des crans par cœur?

La réponse est: pas vraiment! D’abord, vous finirez par les connaître à l’usage mais de plus, l’appareil vous affiche les valeurs à chaque fois que vous tournez la molette.

Changer de cran

Sur de nombreux appareils, chaque coup de molette (la roulette sur le boîtier qui permet de modifier les valeurs) équivaut à 1/3 de cran. Pour faire simple, si ma sensibilité est à ISO 400 et que je veux faire entrer plus de lumière, j’augmente d’un cran (trois coups de roulette) jusqu’à ISO 800. Autrement, si j’y vais avec un seul coup, j’augmente de seulement 1/3 de cran donc je passe de ISO 400 à ISO 500.

Passer de ISO 400 à ISO 500 = 1/3 de crans???

Hé oui! Les valeurs des paramètres d’exposition se situent sur une échelle logarithmique. C’est pourquoi, chaque fois que j’augmente la luminosité d’un cran, je double la quantité de lumière et chaque fois que je diminue d’un cran, je divise par 2 la lumière qui pénètre dans l’appareil.

Les équivalences

Je peux augmenter ou diminuer la luminosité avec 3 réglages: ouverture, ISO et vitesse. Comme par exemple: Si mes paramètres sont à f/2, ISO 800 et 1/2 et que je veux diminuer d’un cran la quantité de lumière sur ma photo car elle est surexposée, je peux…

  • fermer mon diaphragme à f/2.8 pour réduire l’entrée de lumière
  • ou bien diminuer ma sensibilité à ISO 400
  • ou bien diminuer ma vitesse à 1/4 seconde

Voici un exemple de quatre équivalences où j’obtiens la même exposition, c’est-à-dire la même quantité de lumière:

  • 1/60 secondes à f/8 pour ISO 400
  • 1/250 secondes à f/8 pour ISO 1600
  • 1/60 secondes à F/16 pour ISO 1600
  • 1/125 secondes à f/4 pour ISO 200

Pour résumer simplement

  • Le passage d’une valeur à une autre s’appelle un cran mais sur beaucoup d’appareil, je peux utiliser des tiers de cran pour affiner encore plus mes réglages
  • Plus l’ISO est bas, moins il est sensible à la lumière et peut donc moins voir lorsque la lumière est faible. Comme par exemple: ISO 100 est moins sensible que ISO 200
  • Plus la valeur f est élevé, moins le diaphragme laisse passer de la lumière. Donc f/16 laisse passer moins de lumière que f/2.
  • Plus la vitesse (en seconde) est rapide, moins il y a de lumière qui atteinte le capteur. Donc 1/250 (=0.004 secondes) est moins lumineux que 1/60 (=0.016 secondes).

Petit exercice

Sur la plupart des appareils photos, soit via une molette, soit par les menus, vous pouvez manuellement modifier les valeurs ISO (référez-vous à votre manuel au besoin). Prenez une photo de référence puis, augmenter d’un cran la valeur ISO. Reprenez le même sujet en photo et comparez le résultat. Refaites l’exercice mais avec un cran de moins que la valeur initiale (l’ISO de la photo de référence). Si vous avez bien fait l’exercice, votre seconde photo devrait être plus claire que la photo de base alors que la troisième sera plus sombre.

Avez-vous fait l’exercice? Avez-vous essayé de refaire l’exercice en modifiant d’autres réglages (vitesse ou ouverture)? Qu’avez-vous remarqué?

Vous avez aimez cet article? Partagez-le!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire