5 règles de composition à connaître absolument

En photographie, ils existent de nombreuses règles de compositions afin d’améliorer votre image et la rendre plus attrayante. Vous voulez que celui ou celle qui la regarde s’attarde plus longtemps qu’à l’habitude et dise « wow! ». Car après tout, c’est surtout ça la paye d’un photographe. Voici donc 5 règles de composition à connaître absolument pour faire le plein de « wow » auprès de vos admirateurs!

1- La règle des tiers

Puisqu’il s’agit de la première règle de composition qui est enseignée en photographie, j’ai écrit un article complet à ce sujet avec plusieurs exemples. Je vous invite à (re)lire l’article La règle des tiers: la base de la composition.

Mais ne vous inquiétez pas! Comme j’ai promis 5 règles de compositions, je vous en ai ajouté une sixième. 😉

2- La règle des impairs

Comme son nom l’indique, la règle des impairs consiste à présenter un nombre impair de sujets. Les nombres impairs étant 1, 3, 5, 7, 9… 😁

Plus sérieusement, une photo est visuellement plus attractive lorsque les sujets sont présentés en nombre impair. Vous remarquerez dans les publicités de revues, les photos de mannequins ou de produits sont toujours présentées en nombre impair.

Fleurs du Jardin Botanique de Montreal

Fleurs du Jardin Botanique de Montréal

Attention: lorsque le nombre de sujets dépasse cinq, ils commencent à y avoir trop de sujets pour que cette règle produise l’effet désiré. Vous pouvez alors regrouper les sujets en groupe d’impairs (3 + 1, 1 + 5, 3 + 3, etc.) comme un groupe de 3 personnes circulant sur le trottoir et une autre personne seule traversant la rue.

Et pour les couples et les mariages alors?

Effectivement, plusieurs exemples subsistent pour contrecarrer cette règle. Mais remarquez que la photo de mariage ressemble plus à une combinaison de photojournaliste où vous devez rapporter des faits, un événement, une histoire vraie et que vous n’avez pas toujours le contrôle sur la scène. Lorsque les photos représentent la réalité, vous ne pouvez pas toujours appliquer cette règle sauf si vous tenez absolument à ajouter la belle-mère avec les deux mariés. 😉

Cette règle peut aussi être brisée pour montrer des oppositions par exemple un face-à-face entre un gardien de but et un attaquant qui s’amène au filet ou une bataille épique entre deux coureurs automobiles à l’approche de la ligne d’arrivée. Mais encore une fois, il s’agit de rapporter un fait, un événement, et non de créer une composition de toute pièce.

3- Laisser de l’espace

Dans le mouvement

Lorsque vous photographiez un sujet en déplacement, laissez-lui un peu d’espace devant pour qu’il puisse circuler. Le sujet semblera beaucoup moins comprimé dans l’image et l’intention du mouvement sera plus évidente.

Téo Taxi, Montréal (Québec)

Téo Taxi, Montréal (Québec)

Dans le regard

Cette règle s’applique également au regard. Lorsque votre sujet regarde dans une direction, donnez-lui un peu d’espace vers où il regarde.

Vieille dame - Sorrento, Italie

Vieille dame – Sorrento, Italie

Regard versus mouvement

Parfois, le mouvement et le regard ne vont pas dans la même direction. Dans ce cas, privilégiez le regard afin de montrer pourquoi ou vers quoi votre sujet regarde dans une direction alors qu’il se déplace dans une autre.

Par exemple, imaginez une scène où une jeune femme fuit quelque chose ou quelqu’un dans une sombre ruelle. Imaginez-la tout près du cadre de la photo alors qu’elle jette un regard craintif derrière elle. Dans ce type de photo, l’espace se trouvera derrière le sujet, dans la direction du regard et non pas là où elle se dirige.

4- Utiliser un cadre naturel

Le cadre naturel c’est un élément dans votre composition qui se trouve près des bords de votre image. Un exemple tout simple c’est une photo d’un paysage extérieur prise par la fenêtre en conservant le cadre de celle-ci. Le fait d’emprisonner le regard des gens qui regardent votre image dans un cadre fait d’éléments naturels donnera plus d’intérêt encore à votre sujet.

pont couvert, Brébeuf (Québec)

Pont couvert, Brébeuf (Québec)

Le cadre peut faire le tour de la photo comme une fenêtre, une porte ou un tunnel, mais il peut également délimiter une partie seulement comme le côté gauche et le côté droit, le dessus, etc. En bref, le cadre n’a pas besoin de faire tout le tour de la photo.

De plus, le cadre peut également être constitué d’élément vivant tel que des humains, des fleurs, des feuilles, des branches, etc.

5- Remplir le cadre

Le cadre, c’est le contour de votre photo. Remplir le cadre signifie de vous assurer que votre sujet occupe le plus d’espace possible dans votre image.

Cueillette de pomme, Saint-Joseph-du-Lac (Québec)

Cueillette de pomme, Saint-Joseph-du-Lac (Québec)

Celles et ceux qui regarderont votre photo doivent rapidement savoir quel est votre sujet principal. Donc, rapprochez-vous du sujet autant que possible, laissez votre sujet dominer votre image et enlevez tout ce qui n’est pas utile à votre composition, que ce soit en recadrant à la prise de vue ou par logiciel.

6- Varier le point de vue

C’est un bonus! Comme j’avais déjà parlé de la règle des tiers dans un autre article, j’ai ajouté cette sixième règle de composition pour ne pas vous laisser sur votre appétit.

La majorité des photos sont malheureusement prises à hauteur d’homme (ou de femme;)). Le résultat, c’est une tonne de photos et d’images qui ressemblent toutes à ce que nous voyons en position debout. Pour vous démarquez, n’hésitez pas à changer la perspective en vous accroupissant ou en vous élevant par rapport à votre sujet.

Rodeofest 2016, Val-Saint-Côme (Québec)

Rodeofest 2016, Val-Saint-Côme (Québec)

De plus en plus de photographes de mariage utilisent un escabeau pour faire la photo de famille à la sortie de l’église. Cela change la perspective habituelle des photos de groupes tout en permettant d’avoir tout le monde sur la photo, des plus petits aux plus grands.

Vous pouvez également vous accroupir ou même vous allonger complètement au sol pour prendre votre photo. Vous remarquez que la dynamique change et que la personne qui regardera votre image devra s’attarder un peu plus longtemps sur votre photo pour comprendre ce qui n’est pas ordinaire.

Highlands, Écosse (Royaume-Unis)

Highlands, Écosse (Royaume-Unis)

Dans le même ordre d’idée, vous remarquez que monsieur et madame tout le monde photographient les fleurs en restant debout, avec une vue prise de haut, c’est-à-dire comme nous regardons les fleurs avec nos propres yeux. Cependant, les photographes qui utilisent les règles de composition savent que leurs photos de fleurs se démarqueront si elles sont prises à leur hauteur. Ils vont donc varier le point de vue lors de la prise de la photo.

Tulipe du printemps

Tulipe du printemps – Jardin botanique de Montréal

Conclusions

Comme toute règle en photographie, celles-ci peuvent également être brisées à condition de démontrer clairement son intention.

Prenons l’exemple de la règle no 5 qui consiste à remplir le cadre. Parfois, vous allez photographier un humain en plein milieu d’un paysage grandiose avec des montagnes. Vous pouvez volontairement composer votre photo pour que le sujet (l’homme) soit petit afin de montrer toute l’immensité du paysage.

En fait, le mot « règle » devrait plutôt être remplacé par « astuces » ou « trucs », car ce ne sont pas des obligations, mais bien des suggestions et des conseils pour améliorer vos photos. Donc n’hésitez pas à vos en servir comme d’un outil de plus dans votre coffre à outils pour améliorer vos photos et vous démarquez de ce que nous voyons tous les jours.

Petit exercice

Pour cet exercice, nous allons comparer deux points de vue (règle no 6).

Je vous invite à prendre une photo d’un objet vu de haut, donc au-dessus, c’est-à-dire sans vous accroupir à sa hauteur. Vous pouvez prendre une fleur, une plante, un jouet d’enfant, un animal, etc. Pour les réglages de l’appareil, laissez simplement en mode programme (P) si vous ne désirez pas vous casser la tête.

Reprenez ensuite une photo du même objet en vous situant cette fois-ci à sa hauteur (vu de face/profil).

Maintenant, comparez les deux images. Que remarquez-vous? N’hésitez pas à demander à vos proches quelle photo semble la plus intéressante. Qu’en ont-ils conclu?

Vous avez aimez cet article? Partagez-le!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire